Comment choisir sa défiscalisation immobilière ?

comment-choisir-sa-defiscalisation-immobiliere

La défiscalisation immobilière a été mise en place par le gouvernement français afin de relancer l’investissement locatif dans le pays. Actuellement, les investisseurs ont le choix sur plusieurs produits de défiscalisation. Cependant, à défaut de bon choix, le risque est grand de perdre son argent. Comment faire alors pour bien estimer sa défiscalisation immobilière, selon ses objectifs ?

Les types de défiscalisation immobilière

La défiscalisation immobilière peut prendre plusieurs formes. Il peut se matérialiser par une réduction d’impôt. Ainsi en est-il de :

  • la loi Pinel qui permet une réduction d’impôt à hauteur de 12,18 ou 21 % du prix d’achat du bien ;
  • la loi Censi-bouvard offre une réduction d’impôt à hauteur de 11 % du capital investi
  • la loi Malraux qui offre une réduction d’impôt de 22 ou 30 % du montant des travaux effectués.

La défiscalisation peut également se concevoir comme une déduction d’impôt comme celle proposée par la loi sur les Monuments Historiques qui offre une déduction d’impôt jusqu’à 100 % des charges et des travaux. Elle peut aussi se présenter sous forme de déficit foncier ou comme un abattement, comme celui proposé par le LMNP qui offre un abattement forfaitaire de 50 % sur les revenus locatifs.

Le choix de la défiscalisation immobilière

            Déterminer sa capacité financière

Avant tout investissement dans l’immobilier, il est important de déterminer sa capacité financière. Même malgré la défiscalisation, un investissement ne doit jamais mettre en péril la situation financière de l’investisseur. Pour déterminer sa capacité financière, il faut prendre en compte la capacité d’endettement d’un côté et la capacité d’épargne d’un autre côté.

            Bien définir ses objectifs

Chaque dispositif de défiscalisation a été conçu selon l’objectif de chaque investisseur. Pour se constituer un patrimoine et le léguer à sa famille tout en payant moins d’impôts lors d’un investissement, le Pinel s’avère être le produit idéal. Pour se constituer un revenu complémentaire l’investissement dans les EHPAD ou le Girardin est plus approprié.

            Etre conscient de la durée de l’investissement

La défiscalisation engage souvent l’investisseur à mettre le logement, objet de la défiscalisation en location. La mise en location pour les défiscalisations immobilières est à long terme. Elle est de 5 ans au minimum. Le choix de l’investissement doit ainsi dépendre de sa capacité à gérer un investissement à long terme.

            Bien choisir le bien immobilier

Pour une défiscalisation réussie, il est aussi nécessaire de bien choisir le logement. Un bien de qualité est celui qui est bien placé. Il doit être dans une zone avec une forte demande locative et un projet d’avenir. Le logement doit se trouver à proximité des commodités. Le logement peut aussi s’apprécier par sa capacité à respecter les normes énergétiques en vigueur.

            Bien choisir le professionnel

Pour défiscaliser, il est souvent conseillé de faire appel à des professionnels (gestionnaire de patrimoine, notaire, avocat…).  Avec leur expérience et leur réseau professionnel, ces personnes maîtrisent parfaitement le rouage de la défiscalisation et ont la capacité de conseiller ses clients selon leurs profils.

Laisser un commentaire